Vous inscrire sur ce site

Vous souhaitez que votre structure apparaisse dans l'annuraire des structures de l'ESS ?

Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Nous contacter
Livre d'or

Agenda

Accueil > Actualité > Agenda > Restitution des échanges de pratiques

{id_article}

Restitution des échanges de pratiques

Le projet de Maison de l’Alimentation reprend un travail mené en 2006, par plusieurs structures, mobilisées autour d’un projet de pôle de coordination alimentation-santé, piloté par le Pays Sambre Avesnois. Ce travail collectif a donné lieu à un rapport, validé par les élus en juin 2007, mais resté sans suites.

En 2011, le gouvernement publie un Programme National pour l’Alimentation, dans lequel il est question de « Maisons de l’Alimentation  ». La DRAAF Nord Pas de Calais s’en saisit et lance alors un appel à projet concernant la création de Maisons de l’Alimentation sur le territoire.

Les structures déjà mobilisées sur le projet de Pôle de Coordination Santé se réunissent en Mai 2011, à l’invitation de l’association les Sens du Goût. Il est convenu que l’association réponde à l’appel à projet, avec un programme d’actions permettant de relancer une dynamique territoriale :
- 4 journées d’échanges de pratiques et une journée de synthèse.
- Une étude de faisabilité proposant des scénarios pour une Maison de l’Alimentation.
- Un programme de formation, à co-construire en fonction des compétences et des attentes des participants aux Journées d’échanges de pratiques, et des parties prenantes de la dynamique territoriale.

Le projet est retenu par la DRAAF, et l’association démarre les journées d’échanges de pratiques.
Plusieurs échanges ont déjà eu lieu :
- Feignies le 18 octobre 2012,
- Sains du Nord le 16 novembre 2012,
- Aulnoye Aymeries le 4 décembre 2012,
- Maroilles le 22 janvier 2013.

Une journée de restitution des journées d’échanges de pratiques est prévue le 5 avril 2013 à Le Quesnoy.